Ce que tu entends correspond à ce que tu voies

Lorsque tu joues à un jeu qui nécessite des réflexes rapides, le temps nécessaire pour entendre un son et voir son effet sur ton personnage peut modifier complètement le cours de ta partie ! Les ingénieurs EPOS auscultent leur travail sous toutes les coutures pour minimiser la latence.

Les gamers expérimentés – notamment les joueurs pros qui participent aux compétitions te diront tous qu'un de leurs problèmes majeurs vient souvent d'une caractéristique de système que l'on appelle « latence ». C'est l'intervalle de temps enregistré entre le moment où une action est réalisée et le moment où celle-ci se produit véritablement à l'écran.

En effet, toutes les connexions Internet souffrent de latence (l'intervalle de temps nécessaire pour qu'un paquet d'informations soit envoyé puis reçu d'un emplacement à une autre). Les manettes de jeu peuvent également souffrir de latence. Dans ce cas, la latence correspond à l'intervalle de temps enregistré entre l'appui sur un bouton et la visualisation de cette action à l'écran. Les écrans souffrent également de latence, notamment s'ils ne disposent pas d'un « mode jeu » à faible latence. En effet, les systèmes de traitement d'image de certains téléviseurs peuvent créer un retard au signal.

Les systèmes audio sont les mêmeset les connexions sans fil sont connues pour souffrir de latence. Les connexions Bluetooth classiques enregistrent un temps de latence de plus de 200 millisecondes (un cinquième de seconde). Associé aux autres petits retards de traitement au sein de la chaîne – l'information d'appui sur un bouton est envoyée au jeu, celui-ci déclenche la réponse audio, puis l'audio est transmis au récepteur Bluetooth – un délaiimportant peut s'écouler entre ce que tu voies (le flash) et ce que tu entends (l'explosion).




Illustration : De l'action au son.



La latence importe peu si tu écoutes une piste audio ne nécessitant aucune interaction. Tu peux parfaitement utiliser un micro-casque Bluetooth pour écouter ton podcast préféré, et ce malgré sa latence importante. Pour les vidéos linéaires comme les films, tu peux retarder l'affichage des images pour que celles-ci soient synchronisées avec l'audio qui parvient à tes oreilles. Le principe est simple : si tu sais ce qui se passe ensuite, tu peux compenser n'importe quel retard au sein de la chaîne. Cependant, une session de gaming repose sur l'utilisation de commandes imprévisibles. Il est donc impossible de retarder le signal pour résoudre ce problème. C'est donc la raison pour laquelle il est indispensable de réduire la latence des micros-casques sans fil pour offrir une expérience de jeu immersive.

Chez EPOS, nous avons consacré beaucoup de temps à la recherche et au développement de nos systèmes sans fil pour réduire leur latence audio. Tout d'abord, nous avons commencé par sélectionner les jeux de puces/composants et codecs audio les plus adaptés. (Un codec est le programme informatique qui permet d'encoder, de transmettre, puis de décoder un son.)

En ingénierie, il est parfois nécessaire de faire des compromis. Par exemple, les codecs hautement efficaces qui codent, transmettent et décodent un son rapidement peuvent nécessiter une compression avec pertes importantes, ce qui a pour conséquence de réduire la qualité audio à des niveaux anormalement bas. Ou bien, un autre codec hautement efficace peut transmettre une meilleure qualité sonore, mais celui-ci peut avoir besoin d'un jeu de puces plus puissant, alors plus cher et plus gourmand en énergie, ce qui réduit grandement l'autonomie de batterie du micro-casque. Soyons réalistes, si ce problème était facile à régler, tous les micros-casques du marché offriraient une faible latence, une importante autonomie de batterie et une restitution audio haute fidélité, mais ce n'est pas le cas.

Le micro-casque sans fil EPOS GSP 370 est un bel exemple de restitution d'un son à faible latence au sein d'une configuration de gaming sans fil. En effet, la latence créée au sein de la chaîne audio est presque imperceptible. Nous voulions concevoir un micro-casque sans fil dont les performances étaient aussi proches que possible de celles d'un appareil filaire, tout en offrant une importante autonomie de batterie (plus de 100 heures en utilisation continue). Nous nous sommes donné ce défi conceptuel et sommes arrivés à un juste équilibre pour les gamers qui veulent simplement « couper le cordon ».

Notre engagement en matière d'amélioration continue vient de notre volonté d'équiper nos dongles et micros-casques sans fil d'un firmware reprogrammable. Notre équipe peut ainsi faire bénéficier nos consommateurs existants et futurs de notre travail en R&D.

Il est toujours compliqué de concevoir des produits qui offrent une bonne qualité sonore. Atteindre l'excellence audio en gaming – en faisant particulièrement attention à la latence – l'est encore plus. Chez EPOS, nous connaissons les besoins des gamers, et nous disposons des compétences nécessaires en ingénierie pour leur proposer des solutions adaptées, sans faire le moindre compromis.

Les écouteurs de gaming sans fil GTW 270 Hybrid illustrent à merveille l'ingéniosité offerte par nos solutions. Ces écouteurs peuvent utiliser le Bluetooth pour une lecture audio non interactive, comme écouter un podcast ou passer un appel. Ils sont également appairés à un tout petit dongle USB-C qui peut être branché sur un téléphone Android ou une console portable Nintendo Switch, pour une session de gaming à faible latence, n'importe où. Bien qu'ils ne puissent pas atteindre les niveaux de latence les plus bas qu'offre le micro-casque GSP 370, l'utilisation du codec spécialisé et économe en énergie, aptX™ Low Latency, permet à EPOS de proposer des écouteurs à faible latence entièrement compatibles avec la technologie Bluetooth.