Transcende le son surround traditionnel

Le moteur de rendu binaural EPOS repousse les limites de l'audio 3D

La plupart des jeux actuels sur PC et console offrent non seulement une sortie stéréo, mais aussi un son multicanal, le plus souvent sous la forme d’un mix de son 7.1. Pour obtenir l’expérience de jeu imaginée par ses créateurs, il faut un système audio surround – soit via une configuration classique avec plusieurs haut-parleurs, soit via un micro-casque. Nos concepteurs ont créé EPOS Surround pour offrir aux joueurs une expérience inégalée.

Nous avons créé le son EPOS Surround en interne, au terme d'un travail intensif de recherche et développement en psychoacoustique (science de l'audition et des sons). Le cerveau convertit les ondes sonores arrivant à chaque oreille en représentation spatiale, donnant ainsi à l'utilisateur des informations sur l'origine du son. Pour ce faire nous utilisons nos connaissances concernant la manière dont le corps humain capte les sons et dont le cerveau les perçoit pour créer un sentiment d'immersion réaliste.

La technologie EPOS Surround utilise des filtres spatiaux personnalisés qui ont été compilés à partir de notre importante base de données de recherche interne. Nous nous sommes particulièrement attachés à améliorer la perception des sons que le joueur entend derrière lui et sur les côtés : des sons que les technologies son surround existantes ont encore du mal à bien retranscrire.

Nos oreilles et notre cerveau fonctionnent de concert pour déterminer d'où viennent les sons que nous entendons. Par exemple, si un son provient d'un côté, celui-ci pénètre tout d'abord dans l'une de nos oreilles, puis dans l'autre, puis notre cerveau traite cette information pour nous dire s'il vient du côté gauche ou droit. Notre cerveau interprète également la manière dont le son interagit avec la structure de nos oreilles (le pavillon) et dont il se réfléchit sur nos épaules, notre buste, etc. De cette manière, en tant qu'être humain, nous pouvons savoir très précisément d'où vient un son.

Habituellement, le son surround, que tu as pu entendre dans une salle de cinéma, est fourni par plusieurs haut-parleurs, et le signal audio est mixé dans chaque enceinte en fonction de l'emplacement du son sur le plateau de tournage. Donc, si à l'écran un jet vole au-dessus de ta tête, le son va se déplacer des haut-parleurs situés derrière toi vers ceux situés devant toi.

Pour que nos oreilles perçoivent les sons provenant d’un micro-casque comme provenant d’une direction bien précise, l’audio doit être en mesure de reproduire l’interaction des sons avec notre corps,notamment nos oreilles, notre tête et nos épaules.







Les ingénieurs audio travaillent avec des reproductions complètes de têtes et de bustes, notamment le pavillon (partie externe de l’oreille), des micros haute sensibilité étant insérés à l’emplacement du tympan humain. En diffusant des sons émis depuis différents endroits autour du modèle de tête et de buste, puis en enregistrant les signaux qui arrivent jusqu’aux micros dans chaque conduit auditif,, nous constituons une base de données avec les réponses impulsionnelles liées à la tête (HRIR). À partir de là,nous élaborons un modèle mathématique (filtre), qui ajustera chaque son et sa vitesse de transfert de manière à ce que à ce que son destinataire le peçoive it comme provenant d’une direction donnée – alors même qu'il parvient jusqu’à l’oreille via un casque. Ces algorithmes de filtrage sont connus sous le nom de fonctions de transfert relatives à la tête (HRTF) et constituent la base de la perception du son environnant via un casque stéréo.




Illustration : fonction de transfert relative à la tête (HRTF)



Notre perception de la direction d’un son varie en fonction des fréquences qui le constituent. Notre cerveau détermine la direction des basses fréquences en comparant le décalage de temps entre son arrivée dans chaque oreille - une mesure très brute. Dans la plage de fréquences moyennes, le cerveau interprète également le volume appliqué sur chaque oreille –il sera plus fort d’un côté ou de l’autre.

C’est dans la plage des fréquences supérieures à 5 ou 6 kHz que notre cerveau identifie le mieux l’origine spatiale du son, à partir de l’interaction entre le son et notre pavillon. C'est la raison pour laquelle les joueurs professionnels d’e-sport ont tendance à régler l’égalisation des basses fréquences à un faible niveau et les hautes fréquences à un niveau élevée. Leur perception de l’origine des sons s'en trouve améliorée.

EPOS Surround est disponible pour tous nos micros-casques sans fil (H3 Hybrid, GSP 370 et 670) et pour notre carte son/amplificateur externe GSX 300 via la Gaming Suite EPOS, notre solution logicielle audio personnalisée fonctionnant sur PC. La même technologie est utilisée dans nos cartes son externes GSX 1000 et GSX 1200 Pro. Autrement dit, les avantages offerts par le son EPOS Surround peuvent être exploités avec tout type de micro-casque stéréo filaire, simplement en utilisant l’un de nos trois amplificateurs externes.

Près de dix ans ont été nécessaires pour perfectionner la technologie EPOS Surround et offrir une expérience de jeu entièrement immersive. Notre technologie binaurale nous permet d'offrir une expérience sonore capable de répondre aux besoins changeants des gamers, et ce qu'importe le type de jeu.