Une étude d’EPOS révèle de grande disparités sur la question du retour au bureau

Copenhague, Danemark – 20 juillet 2021 Alors que les modèles de travail hybrides commencent à prendre forme à l’échelle mondiale, les solutions audio et vidéo intégrées sont désormais un outil essentiel pour les professionnels. Une nouvelle étude Ipsos commandée par EPOS révèle que nous consacrons actuellement plus de sept heures par semaine en moyenne aux réunions virtuelles, soit une augmentation de deux heures par semaine en un an.

"53% des dirigeants s’attendent à ce que les employés travaillent davantage sur site, contre seulement 26% des employés" - Ipsos Report

Des solutions de collaboration de qualité seront déterminantes pour le succès du modèle de travail hybride

Dans un monde qui se remet de la pandémie, les entreprises visionnaires profiteront du meilleur des deux mondes. Les avantages du travail virtuel sont désormais bien connus et les employés sont désireux de préserver une partie de la commodité, de la flexibilité et de l’adaptabilité que promet le travail à distance. 99% des décisionnaires reconnaissent également l’avantage des réunions virtuelles en termes de gain de temps et d’argent, mais aussi d’organiser des réunions fluides sur plusieurs fuseaux horaires.

Combler le fossé entre les attentes des décisionnaires et des employé-e-s

Alors que les mesures de confinement commencent à être levées avec des signes d’un retour progressif à la normale, de nombreux décisionnaires anticipent les avantages d’un modèle de travail véritablement hybride. Il existe cependant des divergences notables entre les attentes des décisionnaires et celles des employé-e-s en ce qui concerne la reprise du travail sur site. Ainsi, au niveau international, 56% des décisionnaires tablent sur une augmentation du temps passé sur site par les employé-e-s, un chiffre qui n’atteint que 26% du côté de ces derniers.

Ces disparités entre employé-e-s et employeurs son révélatrices d’une tendance mondiale. Le plus grand fossé a été relevé aux États-Unis, où 74% des dirigeants s’attendent à ce que les salarié-e-s reviennent sur site contre seulement 29% des employé-e-s interrogé-e-s. Ces résultats suggèrent que, partout dans le monde, les chefs d’entreprises doivent nouer le dialogue avec leurs employé-e-s pour mieux comprendre leurs attentes. En les comprenant et en répondant à leurs attentes, ils créeront un modèle de travail hybride solide qui les aideront à attirer les futurs talents. Les secteurs d’activité visionnaires voient d’ores et déjà cette occasion comme une opportunité de soutenir pleinement les programmes de travail à distance et d’accéder à un vaste vivier international de talents, mais aussi d’optimiser l’agilité commerciale tout en réalisant des économies notables.

Atténuer les difficultés d’une mauvaise qualité audio

Pour les employé-e-s, tous marchés confondus, les défis majeurs posés par la mise en place du travail hybride découlent d’une mauvaise expérience des technologies audio ou vidéo. Une très grande majorité (89%) des utilisateurs finaux rencontrent ainsi encore des difficultés pendant les réunions virtuelles. Les problèmes les plus souvent cités concernent les malentendus (26%) et des informations essentielles manquées (21%). Par ailleurs, 17% des personnes interrogées estiment que les mauvaises expériences sonores nuisent à leur image professionnelle. Ces expériences insatisfaisantes s’étendent aux outils de collaboration utilisés, 16% estimant que leur équipement n’est « pas adapté à l’usage prévu », tandis que 13% déclarent avoir du mal à lire les contenus partagés à l’écran.

À terme, ces expériences négatives peuvent affecter la capacité des employé-e-s à se concentrer, à s’investir et à participer activement. Fait réjouissant : les décisionnaires ont conscience de l’impact potentiel d’une mauvaise qualité audio sur leur entreprise et le bien-être de leurs employé-e-s. 88% d’entre eux reconnaissent ainsi des problèmes causés par celle-ci au sein de leur entreprise au cours de l’année écoulée. De plus 77% estiment qu’une technologie appropriée peut résoudre les problèmes liés à l’expérience de collaboration et sont prêts à réaliser les investissements nécessaires en équipement et en infrastructures. La résolution des problèmes liés à la technologie pourrait contribuer largement à convaincre les employé-e-s que les réunions virtuelles peuvent être tout aussi efficaces que les interactions en présentiel.

Les entreprises qui parviendront à maîtriser l’enjeu du travail hybride seront définies par leur capacité à proposer des solutions technologiques appropriées, adaptées aux besoins et aux attentes des uns et des autres. Les solutions technologiques actuelles offrent clairement un moyen de combler le fossé entre les attentes et les priorités divergentes : avec des solutions audiovisuelles intégrées de haute qualité, la vie professionnelle post-pandémie peut potentiellement bénéficier du meilleur des deux mondes. De plus, en contribuant à éliminer les distractions, les technologies de collaboration améliorent les interactions humaines et le professionnalisme, aidant les entreprises à atteindre l’excellence en matière de travail hybride.

Téléchargez le rapport complet sur la collaboration virtuelle ici.

À propos de l’étude

EPOS a commandé une étude à l’institut IPSOS Denmark, menée entre mars et avril 2021. Les données ont été recueillies en ligne via des entretiens assistés par ordinateur auprès d’un groupe de personnes cibles de plus de 2 500 personnes. Des femmes et des hommes âgés de 18 à 65 ans et plus ont été interrogés aux États-Unis, au Royaume-Uni, en France, en Allemagne, à Hong Kong et à Singapour. Il s’agit de salarié-e-s d’entreprises de plus de 50 employé-e-s, de décisionnaires et d’utilisateurs finaux de solutions audio, travaillant au minimum 20 heures par semaine.

About EPOS

Fruit de l’ancienne joint-venture à succès entre le spécialiste audio, Sennheiser, et le groupe de technologies auditives de premier plan Demant, EPOS crée, fabrique et vend des solutions audio et vidéo haut de gamme et innovantes destinées aux professionnels et aux gamers exigeants.

Intégrant des technologies innovantes et une conception de pointe, les produits EPOS offrent une connectivité audio et vidéo sans compromis qui permet aux professionnels du monde entier de mieux communiquer et collaborer, à toute heure, en tout lieu et sur n’importe quel appareil. L’audio EPOS est fiable, convivial et conçu pour offrir un confort optimal.

Entrerprise du groupe Demant établie à Copenhague, au Danemark, EPOS s’appuie sur plus de 115 ans d’expertise audio et exerce ses activités dans le monde entier, grâce à des bureaux et partenaires implantés dans plus de 60 pays.

En plus des solutions audio et vidéo haut de gamme de sa propre marque, EPOS vend les produits co-brandés EPOS I SENNHEISER dans le cadre d’une licence commerciale conclue avec Sennheiser.

Pour en savoir plus sur EPOS, rendez-vous sur www.eposaudio.com

Télécharger le communiqué de presse complet